ahmed elfahdi: roissance economique

Comment investir en Afrique par Ahmed el fehdi: L’Afrique entre croissance économique et investissements

Comment investir en Afrique par Ahmed el fehdi
Envoutés par une croissance positive, des investisseurs de nationalités confondues ont un penchant particulier pour l’Afrique. Ils sont répartis entre particuliers et société multinationales. De nombreuses opportunités sont à explorer : les donneurs de fonds peuvent investir aussi bien dans l’agriculture que dans le tourisme, l’industrie, le secteur minier ou encore les infrastructures. A ceci s’ajoute des secteurs à fort potentiel comprenant les centres d’appel.

Loin d’incarner la perfection, le continent en question affiche toutefois quelques inconvénients dont on cite la complexité du processus de l’import-export,  la corruption, la violence, l’instabilité politique et le manque de sécurité dans certaines régions. Néanmoins, au lieu de les décourager, les investisseurs perspicaces comme Ahmed El Fehdi savent très bien distinguer les bénédictions que recèle ce genre d’obstacles.  Avides de relever le défi  tout en jouissant d’une aventure prospère et passionnante, ces hommes d’affaires préfèrent tenter leur chance en Afrique plutôt que de suivre les pistes traditionnelles déjà empruntées.

ahmed-elfahdiEn effet, faute de financement et de technicités plusieurs domaines restent inexploités. Des richesses minérales comme l’or, l’argent et le cobalt  ainsi que des ressources énergiques  sont à extraire. Et c’est justement à ce niveau qu’interviennent les investissements : les capitaux d’Ahmed El Fehdi et des autres protagonistes marocains et étrangers assurent un perpétuel développement des secteurs où ils interviennent. Grâce à l’intérêt qu’ils portent à leur travail, au zèle et au dévouement qu’ils déploient dans la gestion de leurs affaires, plusieurs régions s’épanouissent, faisant ainsi du continent africain le prochain pôle émergent.  Les  capitaux-investissements déversés sont confiés à des équipes de gestion professionnelles et spécialisées. Quant aux entreprises en phase de création, ces financements constituent un moyen d’accéder non seulement à des fonds propres indispensables à la croissance, mais également à un accompagnement assisté en matière d’amélioration de leur gouvernance et de conception de stratégies innovantes.

Les investisseurs bénéficient d’une panoplie d’avantages et de facilités :

  • Tous les secteurs sont ouverts aux investissements étrangers
  • L’étendue de l’investissement est illimitée
  • La simplicité des règles fiscales
  • Les droits de propriété intellectuelle sont protégés

Pour conclure, le véritable enjeu est de faire de ses investissements en Afrique un tremplin vers la croissance et le développement du continent d’une part, et d’autre part montrer une intégrité et une bienveillance similaires à celles d’Ahmed El Fehdi afin de ne pas  détourner ces projets à l’usage  personnel des donneurs de fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *